Avis aux convives de la taverne !

Après de nombreuses années d'ouverture ici, la forum des Hérauts du Jeu a déménagé.

Vous pourrez continuer à échanger dans le nouvel espace de discussion de l'association :

http://lhdj.org/index.php/forum/index.

Vous pourrez toujours consulter les anciens sujets mais plus poster sur celui-ci.

Merci à tous les convives, tenanciers, aubergistes et taverniers qui ont fait vivre ce forum et rendez-vous dans le nouveau !


Le forum officiel de l'Association ''Les Hérauts du Jeu''
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresConnexionS'enregistrerGroupes

Partagez | 
 

 L'équipe 2 de D&D Basic

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Glacas
Tavernier
avatar

Messages : 671
Date d'inscription : 19/06/2011
Age : 54
Localisation : Valence et Lans en Vercors

MessageSujet: Re: L'équipe 2 de D&D Basic   Sam 1 Juin 2013 - 18:32

Un récit fort intéressant...du point de vue de Carpac sur ce qui s'est passé....

Il en est souvent ainsi de l'Histoire : c'est les vainqueurs (ou les survivants...) qui l'écrivent...

Du moins tant que personne ne vient opposer un démenti ou une autre version des faits...

_________________
Comment ça, je ne joue que des nains qui passent leur temps à cogner ? C'est pas vrai ! J'aime bien les barbares aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glacas
Tavernier
avatar

Messages : 671
Date d'inscription : 19/06/2011
Age : 54
Localisation : Valence et Lans en Vercors

MessageSujet: Re: L'équipe 2 de D&D Basic   Mer 3 Juil 2013 - 23:27

Hier soir, nous avons assisté à une grande première dans ma longue carrière de roliste : un perso qui réussi à tuer le boss de fin d'un niveau en lui lançant à la figure un poulet mort....

Bon, ce n'était pas vraiment un poulet mort mais un cadavre d'oiseau-Piranhas et il a réussi un 20 sur son jet mais quand même...J'ai bien cru que le nain qui ferraillait sans trop de réussite avec le boss, allait s'étrangler de dépit...

Et devinez qui s'est illustré par ce jet homérique....

_________________
Comment ça, je ne joue que des nains qui passent leur temps à cogner ? C'est pas vrai ! J'aime bien les barbares aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VincentV
Convive
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 17/07/2011
Age : 30
Localisation : Romans

MessageSujet: Re: L'équipe 2 de D&D Basic   Jeu 4 Juil 2013 - 0:09

Il me restait plus que ça sous la main (va savoir pourquoi j'avais un poulet sur moi XD)
Comment ça j'avais un couteau dans les mains?
Mais non je n'avais pas encore un sort utilisable!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glacas
Tavernier
avatar

Messages : 671
Date d'inscription : 19/06/2011
Age : 54
Localisation : Valence et Lans en Vercors

MessageSujet: la fin de l'aventure pour l'équipe 2...   Dim 25 Aoû 2013 - 20:46

Après des semaines d'exploration de la Colline, de ses clairières, de la chaumière des deux petites vieilles, des grottes à néandertaliens, d'un cimetière hanté, du jardin d'un monastère et de son bassin, du monastère maudit, de son sous sol peuplé d'ogres, d'Hobgobelins et de Thouls, et de deux niveaux souterrains en formes de labyrinthe, nos vaillants aventuriers approchaient lentement mais surement, de la fin de l'aventure et du boss final...

Ils avaient survécus à tant d'horreurs que rien ne semblait pouvoir les arrêter, à l'instar de Carpac le magicien aux sept vies...

Mais, parfois, la chance tourne...

En effet, premier signe inquiétant, et alors qu'ils entassaient joyeusement des kobolds présomptueux, Hélios, leur guerrier humain commit une maladresse suivi d'un 20 nat qui, au lieu de découper quelques kobolds de plus, tua net d'un coup de hache, Claymore le forestier qui était à ses cotés...Oups...

Après l'avoir enterré, ils continuèrent néanmoins leur périple. Ils réussirent à franchir un éboulis escarpé mais furent confronté à un serpent à sonnettes géant qui manqua d'empoisonner Gilmar le nain, qui ne dut son salut qu'à la résistance au poison proverbiale des membres de sa race...

Puis, il pénétrèrent dans une caverne qui possédait une porte à l'autre bout... Mais deux créatures immobiles se tenait là, des redoutables lézards des laves...Pourtant, ces créatures semblaient figées et ne pas du tout avoir conscience de leur présence...Ils s'en rapprochèrent silencieusement sans provoquer la moindre réaction et commencèrent à les contourner en direction de la porte mystérieuse...

Et là, au lieu de continuer, ils décidèrent de les éliminer...Faut dire qu'il y avait deux nains dans l'équipe...Ils prirent leur temps pour les ajuster profitant de leur inertie...Et là, alors que ça paraissait évident pour des aventuriers qui avaient survécu à tant de combats, leur chance tourna...

De maladresses en coups ratés, ils ne réussirent qu'à les réveiller sans les blesser suffisamment et durent les affronter; malheureusement, les lézards des laves sont bien caparaçonnées et redoutables dans leurs attaques...Un par un, ils éliminèrent nos braves aventuriers...

Seul restait debout, Carpac le magicien qui, fidèle à sa tactique qui lui avait si souvent réussi dans le passé, s'enfuit à toutes jambes...Mais cette fois ci, le lézard décida de le poursuivre, le rattrapa et l'élimina...Faut dire que Carpac n'avait plus de poulet à lancer...

Et voilà comment on meurt juste devant la porte de la dernière pièce avant le boss final et ses fabuleuses richesses....

Néanmoins, une chance infime demeure pour nos vaillant aventuriers...Soeur Eléanore, leur prêtresse de Valérias, ne les a pas suivi dans les dernières pièces et est restée près de la tombe de Claymore pour l'accompagner en prières dans son dernier voyage...

Peut être pourra t'elle faire quelque chose pour inverser la malchance...

Mais c'est pas gagné...

_________________
Comment ça, je ne joue que des nains qui passent leur temps à cogner ? C'est pas vrai ! J'aime bien les barbares aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cedric
Convive
avatar

Messages : 358
Date d'inscription : 22/06/2011

MessageSujet: troll force tranquille   Mar 27 Aoû 2013 - 15:34

ahhh ça quand on a les yeux plus gros que le ventre , il arrive des fois que le chance tourne .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hiéralïn
Aubergiste
avatar

Messages : 424
Date d'inscription : 21/06/2011
Age : 30
Localisation : Nevers

MessageSujet: Re: L'équipe 2 de D&D Basic   Jeu 29 Aoû 2013 - 11:07

Soeur Eléanor prie pour leurs âmes défuntes, et afin qu'alors, la déesse Valérias, la Pourvoyeuse, les englobe de toute sa passion, et fit battre leur coeur à nouveau, d'une nouvelle envie vitale et irrépressible de faire resplendir l'amour, la justice et la sensualité autour d'eux.

Ce lieu maléfique, hanté et abandonné, est toujours corrompu à sa source. Les guerrier se relèveront pour combattre. Les elfes reviendront des Bois Éternels. Les nains renaîtront de la pierre. Les magiciens empreints de magie dévoileront leur énergie surnaturelle pour le bien de cette région et de ses habitants.

Valérias, Ô ma vénérée mère de tendresse et d'affection, je t'implore dans ce donjon avili par de mauvaises puissances, de mauvaises pensées.
Que ta main salvatrice régénère ces corps meurtris. Que l'adulation que je te porte empreigne leurs pensées, jusqu'au plus profond de leur âme.
Que ta miséricorde fasse son office, transportant leurs esprits mortels de l'au-delà vers notre monde, pour que leurs armes servent à nouveau ta cause.
Leur piété pure et assidue sera ton offrande, et leur bras armé celui de ta colère vengeresse envers ceux qui dispensent le mal, la douleur, la haine et le désespoir.

En ce jour maudit, Valérias, je t'invoque.
Que tes pouvoir ressoudent les os et referment les plaies.
Afin que ces brebis ne s'égarent et ne sombrent dans le chaos, hors des Cieux Éternels.
Que la vie revienne, dans une adoration béate de ta toute-puissante ivresse de passion.
Que la flamme des cieux les touche, et ait pitié d'eux.

Ô Valérias, ma reine de bonté et de coeur, ton éternelle servante te demande la bénédiction ultime pour répandre en ces lieux le culte et la joie que tu as su lui inspirer !

_________________
Hiéralïn : j'examine minutieusement cet escalier
MJ : Tu sens que cet escalier va être mortel !

Vengeur : Tu passes devant.
Hiéralïn : -_-"


Dernière édition par hiéralïn le Jeu 29 Aoû 2013 - 12:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hiéralïn
Aubergiste
avatar

Messages : 424
Date d'inscription : 21/06/2011
Age : 30
Localisation : Nevers

MessageSujet: Re: L'équipe 2 de D&D Basic   Jeu 29 Aoû 2013 - 12:01

Lumière divine, viens en moi, accorde-moi ton pouvoir !

Carpac, relève-toi ! Que tes sombres pensées inspirées par des idées tombales se tarissent. Que la volupté, l'amour et la joie s'emparent de ton être. Valérias t'appelle à elle pour devenir le puissant Archimage qui guidera ses disciples sur la voie de la sagesse et de la bonté.

Hélios, Réveille-toi ! La déesse te demande en tant que Croisé béni par ses faveurs. Deviens le porteur de la Foi, et balaye les larmes, les souffrances et les injustices de ton arme dévastatrice.

Gilmar, reviens à toi ! Que ton ivresse maladive de boisson et de fête se tourne en besoin irrépressible de faire le bien autour de toi. Et comme Hélios, deviens Croisé de Valérias.

Claymore, respire de nouveau ! Si le souffle vital de la forêt t'as quitté, celui de Valérias t'emplit maintenant. Et dans la grâce divine, deviens le saint Purificateur de la passion et de l'espoir.

Valimen, reprend ton sourire ! Bien des immondices méritent encore de périr par tes lames. Au nom de la déesse, tu deviendras aussi vengeresse que la justice elle-même.

_________________
Hiéralïn : j'examine minutieusement cet escalier
MJ : Tu sens que cet escalier va être mortel !

Vengeur : Tu passes devant.
Hiéralïn : -_-"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hiéralïn
Aubergiste
avatar

Messages : 424
Date d'inscription : 21/06/2011
Age : 30
Localisation : Nevers

MessageSujet: Re: L'équipe 2 de D&D Basic   Sam 31 Aoû 2013 - 14:45

Ô valérias, entends mes prières !

_________________
Hiéralïn : j'examine minutieusement cet escalier
MJ : Tu sens que cet escalier va être mortel !

Vengeur : Tu passes devant.
Hiéralïn : -_-"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eléa
Tavernier
avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 19/06/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: L'équipe 2 de D&D Basic   Sam 31 Aoû 2013 - 14:45

Le membre 'hiéralïn' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'D10' :


--------------------------------

#2 'D10' :


--------------------------------

#3 'D10' :


--------------------------------

#4 'D10' :


--------------------------------

#5 'D10' :


--------------------------------

#6 'D10' :


--------------------------------

#7 'D10' :


--------------------------------

#8 'D10' :


--------------------------------

#9 'D10' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesherautsdujeu.forumsactifs.com
hiéralïn
Aubergiste
avatar

Messages : 424
Date d'inscription : 21/06/2011
Age : 30
Localisation : Nevers

MessageSujet: Re: L'équipe 2 de D&D Basic   Mar 24 Sep 2013 - 12:00

Ô ma déesse, tes paroles résonnent encore dans ma tête…

Tu commenceras par celui qui est un pont entre les races.

Puis par celui qui ne comprends pas la différence entre le chaos et le mal

et enfin par l'enfant solitaire de sang royal...


_________________
Hiéralïn : j'examine minutieusement cet escalier
MJ : Tu sens que cet escalier va être mortel !

Vengeur : Tu passes devant.
Hiéralïn : -_-"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glacas
Tavernier
avatar

Messages : 671
Date d'inscription : 19/06/2011
Age : 54
Localisation : Valence et Lans en Vercors

MessageSujet: Re: L'équipe 2 de D&D Basic   Sam 28 Sep 2013 - 13:14

Soeur Eléanore la prêtresse de Valérias s'avança calmement dans la caverne. Les cadavres de ses 6 compagnons gisaient là, pour certains horriblement carbonisés par le souffle des Lézards de lave.

Elle marcha calmement vers eux et les lézards des laves restèrent immobiles.

Elle se pencha d'abord sur Claymorh le Forestier humain,  l'embrassa sur la bouche et prononça cette incantation :

"Claymorh !
Toi qui, simple humain de ton état, fut recueilli et formé par les elfes.
Toi que l’amour pour la nature aura mené sur la voie sage et silencieusement droite des bosquets.
Ton chemin est devenu tortueux, et dans la sombre forêt de l’oubli, tu t’es égaré.
En ce jour, reçoit ce baiser de vie de la déesse Valérias.
Que l’amour te guide vers l’orée des bois. Que l’extase t’habite dorénavant.
Soit le bienvenu dans les plaines verdoyantes de la foi envers notre mère à tous : la Pourvoyeuse.
Soit maintenant son émissaire chez les sylvains. Apporte-leur la bonne parole emplie de passion !
"

Que ce baiser de vie t'insuffle la bénédiction sacrée de ma déesse ! Et dans un vent chaleureux d’idolâtrie, revient parmi les vivants pour accomplir ton destin de porteur de foi !

Et Claymorh se releva...


Puis, elle se pencha sur Carpak, le mage humain, l'embrassa sur la bouche et dit :

"Carpak !
Toi dont les pensées semblent si assombries par un passé de douleur et de souffrances, fais face à la lumière divine.
Qu’elle t’enveloppe de toute sa chaleur bienfaisante, afin que dans ton esprit, le mal et le chaos soient enfin dissociés.
Toi dont les actions nous ont tant surpris par leur imprévisibilité, toi dont la nature aléatoire a été attirée par de mauvaises divinités, repent-toi.
Tes erreurs te seront pardonnées. Un nouveau départ t'est proposé, dans la grâce, la candeur et le sentiment.
Tu suivras désormais les préceptes de Valérias, et n'aura plus pour but que de faire le bien autour de toi.

Reviens à toi pour colporter l'amour dans le monde entier.
Que tes pouvoirs reviennent pour servir la vrai Foi.
Que ta magie profane annihile la terreur sur cette planète, et engloutisse le mal dans un flot de bonté éternelle !


Que ce baiser de vie t'insuffle la bénédiction sacrée de ma déesse ! Et dans un vent chaleureux d’idolâtrie, revient parmi les vivants pour accomplir ton destin de porteur de foi !"

Et Carpak se releva...


Enfin, elle se pencha vers Valimen la Jongleuse humaine, l'embrassa sur la bouche et lui dit :

"Valimen !
La déesse t’a choisie. Ton parcours dans ce monde n’est pas fini.
Ta destinée reste encore à accomplir.
Tu avanceras désormais dans l’adoration ardente.
Elle sera ton arme la plus dangereuse, bien plus que tes dagues.
Et lorsque tu referas surface sous ta véritable identité royale, alors tu construiras un royaume sur les préceptes fondateurs de Valérias : l’amour et la passion débridée.


Que ce baiser de vie t'insuffle la bénédiction sacrée de ma déesse ! Et dans un vent chaleureux d’idolâtrie, revient parmi les vivants pour accomplir ton destin de porteur de foi !"

Et Valimen se releva...


Elle prit alors par les mains ses trois compagnons ressuscités et ils formèrent un cercle. Soeur éléanore incanta alors une nouvelle prière à Valérias et les quatre compagnons disparurent...

...pour réapparaître dans le hall d'une immense bâtisse : Le Grand temple de l'Eglise de Karameikos à Spécularum....

Nul doute qu'une nouvelle vie les y attendait au service de la cause de Valérias...

Enfin, sais t'on jamais...la nature humaine reprends parfois le dessus et il est souvent difficile de changer radicalement de vie...

Mais ceci est une autre histoire que ces aventuriers devront écrire à l'encre de leur sang ou de leur sueur...

_________________
Comment ça, je ne joue que des nains qui passent leur temps à cogner ? C'est pas vrai ! J'aime bien les barbares aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hiéralïn
Aubergiste
avatar

Messages : 424
Date d'inscription : 21/06/2011
Age : 30
Localisation : Nevers

MessageSujet: Re: L'équipe 2 de D&D Basic   Lun 30 Sep 2013 - 12:08

mmmmh, je pense qu'il y a une prêtresse qui va prendre du galon dans son ordre Laughing 

Veux-tu un petit roleplay pour la prière de retour à Specularum, Flo ? Smile

[Edit : la partie "dans la tête d'Eleanor" quant à son choix de la 3e personne à ressusciter, tu voudras la replacer quelque part ?]

_________________
Hiéralïn : j'examine minutieusement cet escalier
MJ : Tu sens que cet escalier va être mortel !

Vengeur : Tu passes devant.
Hiéralïn : -_-"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cedric
Convive
avatar

Messages : 358
Date d'inscription : 22/06/2011

MessageSujet: troll force tranquille   Mar 8 Oct 2013 - 17:49

sokoy a tous , je recommence a dire que attaquer des lézard de lave c'est pas malin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glacas
Tavernier
avatar

Messages : 671
Date d'inscription : 19/06/2011
Age : 54
Localisation : Valence et Lans en Vercors

MessageSujet: Re: L'équipe 2 de D&D Basic   Mer 13 Nov 2013 - 21:29

Après son échec in-extremis dans l'avant dernière pièce du module B5 "Horreur sur la colline", les joueurs de l'équipe 2 se sont attaqués le week-end dernier, à un monument de l'histoire de Donjons & Dragons, le scénario B10, "Night's Dark Terror".

Pour cela, nous avions décidé de délocaliser la partie dans le Vercors et d'essayer de réunir un maximum de bons ingrédients :


- Une ambiance mystérieuse :




- Un assistant MJ qui s'est donné à fond pour réaliser un décor en 3D (un grand merci à Rabah !)






- Un barman et son assistant pour concocter des cocktails qui nous ont fait devenir "chèvres"...




- Le fameux cuisinier "Troll farceur'" du forum et son aide marmiton :





- De la bonne humeur et de la convivialité :





- Un gratin de légumes et un sauté de volailles partagés et dégustés religieusement





- l'anniversaire de Pierre-Olivier en train de souffler les 39 bougies de son énorme gâteau...(malgré les apparences...)




Bref tous les ingrédients pour réussir un bon week-end de JDR entre potes...




Et le JDR dans tout ça me direz vous ...?


Disons que je laisse aux joueurs (ou à un des persos...) le soin de raconter en détails la partie mais je ne résiste pas au plaisir de vous faire partager quelques moment choisis de la partie :


- la découverte par les joueurs de la surprise concoctée par Rabah: un décor de jeu en 3D et à l'échelle, de la ferme fortifiée de Sukiskyn...




- L'arrivée du groupe des personnages devant la ferme fortifiée de Sukiskyn :




- Le nain encerclé par 7 Wargs et coupé de ses petits camarades qui avaient pu se réfugier à temps dans le fortin....




- La grange enflammée par les gobelins et le druide, juste avant qu'il ne se fasse cribler de flèches pour être resté à découvert...




- les joueurs qui commencent à craindre de perdre leur perso dans l'histoire...




- le résultat des combats acharnés pour défendre le fortin : des tas de gobelins dans la cour et aux alentours....




Et pour finir, des persos qui exultent d'avoir résisté toute la nuit aux vagues successives de Wargs, de Gobelins et de chauves souris vampires géantes...




En résumé, un départ de campagne très chaud où personne n'est mort malgré les 7 comas...Quand à savoir pourquoi nos vaillant aventuriers ont été attaqués aussi souvent et que cherchaient ces monstres....

...Il faudra attendre la prochaine partie....

_________________
Comment ça, je ne joue que des nains qui passent leur temps à cogner ? C'est pas vrai ! J'aime bien les barbares aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hiéralïn
Aubergiste
avatar

Messages : 424
Date d'inscription : 21/06/2011
Age : 30
Localisation : Nevers

MessageSujet: Re: L'équipe 2 de D&D Basic   Jeu 14 Nov 2013 - 9:34

Ah, que de bons souvenirs Very Happy

Un grand merci à Rabah et Flo pour ce décor 3D qui rendit la partie si savoureuse et réaliste !

Peut-être l'abbesse de Valérias contera-t-elle cette aventure, si elle en a le temps Wink

A très bientôt pour la suite de cette aventure !


_________________
Hiéralïn : j'examine minutieusement cet escalier
MJ : Tu sens que cet escalier va être mortel !

Vengeur : Tu passes devant.
Hiéralïn : -_-"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hiéralïn
Aubergiste
avatar

Messages : 424
Date d'inscription : 21/06/2011
Age : 30
Localisation : Nevers

MessageSujet: Re: L'équipe 2 de D&D Basic   Jeu 14 Nov 2013 - 11:59

Après avoir été touchés par la grâce de ma déesse et téléportés à Specularum par ses pouvoirs, mes nouvelles brebis (Carpac, Valimen et Claymorh) et moi-même pûmes prendre un repos bien mérité.

Dans la semaine qui suivit, mes prérogatives de prêtresse de Valérias m’invitèrent à inculquer à ces 3 pauvres âmes les préceptes de l’église de Karameïkos.

Je pris une journée complète pour leur raconter l’histoire de notre église, ses origines, ses évolutions, ses dogmes principaux. Je leur parlais également de l’Ordre du Griffon. Certains d’entre eux auraient, en effet, peut-être pour futur objectif d’atteindre cet ordre militaire clérical, dont le prestige n’a d’égal que l’aide qu’il apporte au royaume en accomplissant diverses quêtes à travers les terres connues.

http://lesherautsdujeu.alwaysdata.net/mondes-11.html

Une journée me fut ensuite nécessaire par divinité, afin de bien leur faire comprendre les principes de chacun des immortels vénérés par l’église. Étant au nombre de 8, il me fallut donc plus d’une semaine pour un résumé suffisamment complet :

• Astérius
• Halav
• Koriys
• Pétra
• Tarastia
• Valérias
• Vanya
• Zirchev


J’en vins ensuite à me conforter dans 3 jours d’isolation et de ferventes prières, afin de méditer sur notre aventure passée, et de faire corps avec la volonté de Valérias.

A l’issue de cette remémoration, de cette interprétation, je fus ordonnée Abbesse de Valérias.

Je fus alors convoquée par les grandes instances de l’église. Ma mentor me raconta que les archiprêtres de notre ordre avaient eu des visions. Des visions contenant des chevaux. Des visions d’un culte ancien, tapis dans l’ombre, que quelques âmes en perdition s’efforçaient de faire renaître de ses cendres.

Une ancienne religion, bien antérieure aux Traldars, refaisait surface dans la région de Kelvin.
Ceci ne pourrait apporter que le chaos, l’instabilité, la peur…. La mort.

Je fus donc mandatée pour aller enquêter sur place avec mes brebis. Notre mission : trouver davantage de preuves et d’explications à propos de ce culte et de ces chevaux.


Une semaine plus tard, nous arrivâmes à Kelvin. Nous prirent position dans une auberge, dans laquelle nous espérions glaner les ragots colportés par les mineurs, les paysans, les pêcheurs et les voyageurs. Les seuls évènements notables du voyage d’aller furent les premiers cours de danse lascive que je donnais à Valimen, afin de l’aider sur la voie de la séduction que lui avait imposée Valérias en échange de sa vie. Mon élève est très douée. Son agilité de « jongleuse » et sa beauté naturelle l’amèneront certainement à dépasser mes compétences dans ce domaine, et probablement plus tôt que je ne le pense.

Une fois attablés, nous commandâmes un repas chaud. L’endroit était moyennement fréquenté. Je pus apercevoir un nain seul, en train de vider un tonnelet de bière, ainsi que quelques voyageurs épars.

Quand l’aubergiste fut sur le point de tourner les talons pour aller préparer notre pitance, un mendiant, c’est du moins ce que laissait présumer son accoutrement, nous accosta, appuyé sur son bâton. Il avait l’air jeune, et pourtant sa pilosité était d’un blanc de neige. Il nous demanda l’hospitalité d’un repas chaud, car il n’avait pas de quoi payer.  En tant que membre de l’Eglise, je ne puis décemment refuser la charité à une personne dans le besoin qui demande poliment.

Nous fîmes donc  connaissance avec Ru-Kani. Il avait un fort accent, et semblait éprouver quelques difficultés à s’exprimer dans notre langue. Rien de bien méchant. Il paraissait calme et posé. Il était un fervent adorateur de la nature. Il ne désira pas partager avec nous le nom de la (les) divinité(s) qu’il vénérait. Je fus malheureusement assurée qu’il ne s’agissait pas de Zirkev. Peut-être pourrais-je convertir cette brebis égarée à la Vraie Foi ?

Ce ne fut qu’au milieu du repas que nous fûmes interrompus par un jeune homme très timide.



Celui-ci cherchait un groupe de valeureux aventuriers pour les aider, lui et son frère, à escorter un troupeau de chevaux récemment capturés jusque dans la demeure des elfes.

Ces chevaux étaient, selon lui, très spéciaux : Entièrement blancs, ils auraient une connexion très spéciale, quasi-symbiotique, avec les longues-oreilles de la région. Aussi, c’était un « chargement » très précieux qu’il leur fallait mener de leur ferme (sukiskyn) à la forêt.

Voilà le signe des immortels que nous attendions : voici les chevaux qu’avaient aperçus les archiprêtres dans leurs visions, à coup sûr.

Je fus surprise quand Ru-Kani voulu se joindre à nous. Il me dit alors que son immortel lui avait confié pour mission de « suivre les chevaux » afin, lui aussi, d’enquêter sur le mal qui s’éveillait en ces lieux, et qui menaçait l’équilibre de la nature. Le druide ne jurait que par ce dernier.

Entendant que le jeune garçon parlait de payer son escorte, le nain leva son gros nez rouge de sa choppe, et se déplaça de son pas lourd et pesant, faisant cliqueter son armure de plaques, jusqu’à nous. Voila bien un beau représentant de sa race : robuste, bourru et fier, ses yeux brillaient à chaque itération des mots « pièce d’or ».

Regardant mon groupe, je compris que, malgré le caractère difficile de ces créatures, nous ne pourrions pas cracher sur l’aide d’un solide combattant.

Avant la fin de la discussion, deux autres voyageurs vinrent à notre encontre, désirant eux aussi se faire embaucher pour la mission d’escorte. A leurs dégaines de paysans, je fus tout d’abord réticente. Mais, après quelques observations, l’homme portait à la ceinture une grande épée très finement ouvragée, tandis que la femme portait un carquois dans le dos, contenant quelques flèches.

Que ne fut pas ma surprise, quand ces deux-là m’annoncèrent en cœur qu’ils étaient magiciens !

L’échange avec le jeune commanditaire dura encore un moment, car il était extrêmement timide, et le nain lui coupait sans cesse la parole car il ne savait toujours pas la seule chose qui l’intéressait : le montant du paiement.

La cupidité des nabots n’ayant d’égal que leur bravoure au combat, il me fallut tout le charisme dont je suis capable pour éviter que la conversation ne s’éternise en une négociation de frais sans aucun intérêt.

Chose peu surprenante de la part du druide : il déclina tout salaire pour cela.
Sa condition d’ascète devait impliquer pour lui de vivre dans la pauvreté, au milieu de la forêt.

Ainsi, on nous donna 30 PO d’avance pour le voyage, nous en promettant 70 de plus à l’arrivé du troupeau en lieux sûrs, le tout par personne.

Le jeune homme nous dit alors que nous pourrions prendre un bac pour remonter le fleuve, ce qui nous prendrait 3 jours environ. Il l’avait affrété pour le surlendemain matin.
Nous aurions alors à longer la rivière pour atteindre la ferme fortifiée de Sukiskyn, le domaine de son frère.

Étonnamment, il ne désira pas faire le voyage avec nous. Selon ses dires, il avait lui-même payé sa place de retour pour le soir même, dans un autre bac…



Après une journée de visite de la ville et du temple local, dans lequel je pris la précaution d’acheter quelques potions de soins supplémentaires, et d’avertir le clerc local de notre passage (point de contrôle), nous nous rendîmes le lendemain matin sur les quais de Kelvin.

Le capitaine du bateau et les 8 marins nous firent monter à bord. Ils étaient traladriens. Il me fallut stopper une dispute entre le premier et notre nain, car les deux étaient bien trop vantards, et le ton montait très vite. Une paire de claques à chacun instaura finalement le silence, et je distribuais des potions de soins aux combattants, en cas d’attaque du navire… on ne sait jamais…

Grand bien m’en pris. En effet au deuxième jour de l’expédition, notre bateau heurta violemment quelque chose dans la rivière, ce qui le stoppa net, dans un grand fracas de bois.

Nous fûmes alors assaillis par une volée de flèches, à laquelle nous ripostâmes aux moyens d’arcs et de sorts de sommeil. Le navire fut alors abordé par nombre de brigands.



Dégainant nos armes de contact, le combat fit rage, tandis que le druide invoqua un gigantesque nuage de brume épaisse, afin de couper la vue aux archers de la rive.

C’était une bonne idée, si ce n’est qu’à l’intérieur de cette purée de pois, la visibilité était tellement réduite que le combat au corps-à-corps fut difficile. Claymor et Matra, la magicienne, finirent par tomber. Je me servis d’un sort de lumière pour éblouir un des attaquants, le temps d’aller prêter main forte à Vladov, l’autre magicien nous ayant récemment rejoint.

Alors que le nain faisait des ravages devant lui, il sentit une douleur violente dans son dos. Ce n’est qu’en se retournant qu’il comprit qu’un des rameurs, un rouquin, était un traître.

Les attaquants finirent par s’enfuir, et nous fîmes 3 prisonniers. Le druide avait également convaincu, avec quelconque moyen magique, un quatrième de se rendre, mais celui-ci fut abattu par un projectile métallique en forme d’étoile, alors qu’il était attaché sur le pont.

Une fois sur la rive, nous découvrîmes avec effroi que les archers endormis par les soins de Vladov avaient été égorgés.

Qui que soit le commanditaire de cette attaque, il ne voulait pas laisser de témoins...

Vladov me proposa d’interroger les prisonniers. Je leur poserais les questions, tandis qu’il lancerait un sort d’ESP afin de lire dans leur esprit.

Nous n’obtînmes rien de bien précis, si ce n’est que leur camp de base devait se trouver dans une clairière dans la forêt, et que le rouquin traître à l’équipage était un des deux chefs.
Ces trois-là n’étaient que des mercenaires payés pour nous abattre, ils ne possédaient que peu d’informations.

Nous décidâmes de repartir en les ligotant à bord. Le capitaine les livrerait à la justice du tribunal de Kelvin, malgré les protestations du druide.
Le reste du voyage fut plutôt calme, tandis que certains de mes compagnons prirent la place des rameurs blessés ou morts. Je m’occupais de procurer tous les soins qui étaient en mon pouvoir.

Nous arrivâmes, au 3e jour, en vue du bac de « Misha ». Le batelier nous déposa là en nous disant qu’étant une chasseresse née, ladite Misha ne serait peut-être pas de retour avant le crépuscule, accompagnée de son familier… Un ours des cavernes !

Mes compagnons s’installèrent alors dans le bâtiment qui faisait lieu d’auberge au milieu de cette petite place fortifiée par des barricades en bois. Je restais à l’extérieur pour prier, loin du vacarme, et n’ayant pas été invitée à rentrer dans le logis par sa propriétaire.

Claymor et Ru-Kani décidèrent, au bout d’un moment, d’aller faire un petit tour en forêt, non loin de là, pour voir s’ils trouvaient Misha.

Ils n’eurent pas sitôt passé le portail des fortifications qu’un gigantesque ours, l’œil injecté et la bave aux lèvres, sortit du bosquet et chargea sur eux !



Il semblait pris d’une rage frénétique. Mais le druide, brandissant son bâton, incanta dans un langage inintelligible, et imposa sa volonté à l’animal, le stoppant dans sa course.
Malheureusement, la colère de l’animal ne faiblissait pas, et le druide nous demanda d’aller chercher sa maîtresse tandis qu’il le tenait sous son influence.

Après une demi-heure de marche forestière, nous trouvâmes le corps exsangue d’une femme, que la vie avait malheureusement quittée. Elle présentait de nombreuses blessures, mais plus particulièrement des traces de morsures à la base du coup. C’est cela qui inquiéta le plus Claymorh et moi : seuls les vampires étaient capables d’aspirer ainsi tout le fluide vital de leur victime.

Nous retournâmes au bac, où le druide tenait encore l’ours. Le nain déposa le corps inanimé à bonne distance du mastodonte. On pouvait voir que l’ours avait des blessures similaires à celles de la femme sur les épaules et le cou. Ru-Kani cessa alors d’influencer le monstre, espérant qu’il se calmerait de lui-même, voyant que nous n’étions pas responsables du meurtre de sa compagne.

Il n’en fut rien, l’ours chargea de toute son inertie le nain qui se trouvait devant le cadavre. Nous nous étions bien heureusement préparés, et nous n’eûmes d’autre choix que d’abattre la créature à coup de flèches avant qu’elle n’atteigne le nabot.

Je me précipitais alors sur elle, accompagnée du druide, afin de lui administrer les premiers soins nécessaires à sa survie. Ni le jeune homme, ni moi, ne pouvions nous résoudre à tuer cette créature, que la peine et le désespoir d’avoir perdu un être cher avait rendue folle.

Les autres proposèrent de l’achever, ce à quoi Claymor, Ru-Kani et moi nous opposâmes.
Je récitais alors les derniers sacrements de l’église pour la défunte que nous étions en train d’enterrer. Je priais Valérias, afin qu’elle réunisse ses deux âmes si étroitement liées, et Zirkev, qui prône la symbiose entre les humains et les animaux, afin que leurs esprits se rejoignent dans la vie, ou dans la mort.


Valérias, Immortelle de l'amour et de la passion !
Tes dogmes me poussent à aider les créatures en symbiose.
La passion, au delà de l'amour, semble avoir brisé cet ours,
par la perte de Misha avec qui il avait créée un lien profond

Zirchev, Immortel de la chasse et de la nature !
Prends en pitié ces deux âmes liées par l'amour de la nature.
Tes préceptes nous apprennent à respecter et à aimer les animaux
Vois comme ta volonté fut respectée par Misha et son ours !

Par la foi de l'Église de Karameikos, par Zirchev et par Valérias
Que ce couple soit à nouveau rassemblé dans la vie...Ou la mort !



Nous passâmes la nuit dans l’auberge, à l’exception de Claymor et Ru-Kani, fervents adorateurs de la nature, qui veillèrent l’ours toute la nuit. Le lendemain, la bête se releva de ses blessures, et s’enfuit dans les bois.

Nous prîmes alors la route de Sukiskyn, afin de rejoindre notre commanditaire, à une journée de marche de là, longeant la rivière, guidés par Claymor, qui connaissait bien la région. Et pour cause : c’était avec les elfes de cet endroit qu’il avait vécu le début de son existence, à l’autre bout de la forêt.

_________________
Hiéralïn : j'examine minutieusement cet escalier
MJ : Tu sens que cet escalier va être mortel !

Vengeur : Tu passes devant.
Hiéralïn : -_-"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hiéralïn
Aubergiste
avatar

Messages : 424
Date d'inscription : 21/06/2011
Age : 30
Localisation : Nevers

MessageSujet: Re: L'équipe 2 de D&D Basic   Mer 20 Nov 2013 - 10:56

La journée de marche se termina dans la forêt, sans évènement particulier.

Alors que le soleil touchait l’horizon, Claymorh nous signifia qu’il restait peu de chemin à parcourir, et que nous arriverions à la nuit tombée vers Sukiskyn. Nous ne dressâmes donc pas de camp pour la nuit.

Une heure plus tard, alors que la progression sur le sentier chaotique se faisait difficile, à cause des pierres et des racines émergeant du sol, nous fûmes alertés par des cris.

Au détour d’un virage, l’orée de la forêt se révéla à nous. Une lueur orangée et dansante éclairait une grande bâtisse fortifiée, de l’autre côté de la rivière. Il nous fallut peu de temps pour comprendre que les murs et la palissade en bois étaient en feu. Des cris résonnaient dans les ténèbres de la nuit.

N’écoutant que notre courage, nous fonçâmes vers le pont qui permettait d’accéder à l’entrée : une sorte de corps de garde en pierre, dans lequel était gondée une solide double porte en chêne.

Nous n’eûmes pas fait vingt pas qu’une bande de gobelin bondit depuis le sous-bois, armes au clair et chargeant sur nous à grand renforts de hurlement gutturaux.



Une pluie de flèches et de lances s’abattit sur nous, et ce fut le choc. La mêlée compacte qui suivit fut courte mais sanglante. Une fois les peaux-vertes mis à terre, certains allèrent achever les archers endormis sous la canopée. Les pouvoirs des magiciens, bien qu’hérétiques face à la puissance des immortels, sont d’une aide inestimable lors de nos batailles.

Avant que nous ayons pu reprendre notre souffle, nous entendîmes résonner des tambours de guerres. Le son inquiétant et rythmé ne présageait rien de bon. Les ennemis étaient très certainement nombreux.

C’est alors que la porte du fort s’ouvrit, et la tête d’une jeune femme passa dans l’embrasure. Celle-ci nous cria de vite venir nous mettre à l’abri. Sans nous faire prier, nous sprintâmes jusqu’au pont, mais nous y arrivâmes de façon bien trop désordonnée, alors qu’il n’était possible d’y passer qu’à une personne de front.

Le nain et moi-même nous positionnâmes en couverture le temps que nos amis se précipitent à l’intérieur.
Nous eûmes alors à peine le temps d’apercevoir une meute de loup qui fonçait sur nous, depuis l’amont du ruisseau. Ils furent, en effet, extrêmement véloces, et ne mirent que quelques secondes à nous atteindre.

La retraite des autres étant effectuée, je courais à mon tour sur le pont, tandis que le nain, stoïque et inébranlable, attendait de pied ferme. Je n’en compris la raison que lorsque les Wargs furent sur lui : ces derniers servaient de monture à d’autres gobelins.



A l’intérieur, les défenses s’organisèrent. Carpac et Valimen grimpèrent en haut du corps de garde. Ils y rencontrèrent un archer qui aidait déjà le nain à grand renfort de ses traits mortels. Mes deux compagnons firent de même.

Dans la cours, Matra, Claymor, Ru-kani et moi vîmes, sur notre gauche, une grange en proie aux flammes. Le druide y entra, dans le but d’éteindre le feu, avant de se rendre compte que l’incendie était déjà bien trop avancé pour en venir à bout seul.

Des craquements de bois, suivit du son sourd des troncs qui s’abattent sur le sol, nous avertirent de l’enfoncement d’une des palissades. Nous nous tînmes près, et rapidement, une autre vague de gobelin déferla dans l’enceinte, et la bataille fit de nouveau rage.

Depuis la mêlée, je distinguai des traits se fichant dans plusieurs peaux-vertes : d’autres archers nous couvraient depuis l’intérieur d’une maison, ainsi que du haut de la tour.

Devant le fort, Vladov put de justesse éviter les wargs pour se mettre à l’abri, car étant à la traine, personne ne s’était aperçu de son retard...

Mais lorsqu’il arriva devant la porte, il se retourna pour voir le nain entouré et cerné par les wargs. Les crocs et les épées frappaient violemment l’armure de plate du guerrier, qui rendait les coups aussi puissamment qu’il le pouvait.



Malgré la pluie de flèches et les sorts lancés depuis le corps de garde, le nain fini par poser un genou à terre, ployant sous le festival de frappes et de morsures. Il profita des toiles d’araignées lancées pour tourner les talons et foncer vers la porte.

Les créatures, bien que prisonnières des rets enveloppants, furent assez rapides pour lui asséner quelques coups supplémentaires avant qu’il ne soit hors de portée… Et le nabot, si solide soit-il, s’écroula à quelques mètres de l’enceinte...

C’est alors qu’un geste de coordination impeccable fut pratiqué par l’équipe : maintenant que le nain était enfin hors de portée des wargs, Carpac cria à Valimen d’enflammer les toiles qui retenaient les créatures.

La jongleuse attrapa son petit briquet à amadou et enflamma la flèche encochée par l’archer qui leur prêtait main forte. Ce dernier fit mouche, et les flammes dévorèrent cavaliers et montures, tandis que Vladov traina le nain à l’abri avec l’aide de la jeune femme.

La porte de la maison principale s’ouvrit sur l’intérieur de la cours. Une vieille femme nous invita alors à la sécurité des murs de pierre. Mais une volée de projectiles transperçant pleuvait en continu sur la zone, depuis la forêt et plusieurs d’entre nous tombèrent avant d’avoir pu atteindre l’entrée. Les personnes sur le corps de garde descendirent afin d’aider Vladov et la jeune femme à achever les wargs que le feu n’avait pas brûlé jusqu’à l’os.

Nous prîmes alors le nain, dont l’hémorragie grave déversait un liquide rouge vif sur le sable de la cours. Quand nous fûmes enfin tous entrés dans la bâtisse, la vieille referma la lourde porte, et s’affaira avec moi à soigner les blessés. Nous réussîmes à sauver le nain, Valimen et Ru-Kani qui agonisaient.

Il y eut une accalmie. Ceci nous permis d’utiliser potions, parchemins de soins et sorts cléricaux pour remettre sur pied chacun d’entre nous… Mais la nuit ne faisait que commencer.

_________________
Hiéralïn : j'examine minutieusement cet escalier
MJ : Tu sens que cet escalier va être mortel !

Vengeur : Tu passes devant.
Hiéralïn : -_-"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glacas
Tavernier
avatar

Messages : 671
Date d'inscription : 19/06/2011
Age : 54
Localisation : Valence et Lans en Vercors

MessageSujet: Voilà ce qui arrive quand on oublie les fondamentaux...   Dim 9 Fév 2014 - 19:21

Après l'attaque de Sukiskyn et l'expédition pour récupérer les chevaux elfiques, nos vaillants aventuriers acceptèrent la proposition de Pyotr de partir à la recherche de son frère Stephan, prisonniers des gobelins.

Encore fallait il savoir quelle tribu l'avait enlevé et où il pouvait être retenu...Sur les conseils de Pyotr, ils décidèrent d'aller interroger Ned, un vieux trappeur qui connait la forêt comme sa poche.

Et c'est là où on peut mesurer toute la perturbation que peut amener un élément nouveau à une équipe d'aventuriers : en effet, depuis leur raid pour retrouver les chevaux elfiques, ils avaient également récupéré 8 chevaux de selle et deux chevaux de guerre; et là on a pu assister à quelques scènes un poil surréalistes :

Tout d'abord De la part de Kalgrim le nain qui s'est mis dans la tête d'être celui qui créerait une cavalerie naine sur des chevaux de guerre...Et qui a passé la nuit avec son cheval à l'amadouer...

Sans parler de Carpac (dont les penchants un poil suicidaires ont moultes fois été contés sur ce post) qui a décidé de rentrer dans l'enclos de l'autre cheval de guerre et qui a décidé de lui imposer sa volonté en l'immobilisant avec un sort de toile d'araignée et en lui tapant sur le museau...

Je vous dit pas dans l'état où il a fini quand le cheval de guerre a réussi à se sortir de la toile d'araignée...Heureusement le druide était dans le coin et il a du craquer une charge de son bâton de domination pour calmer le canasson rendu fou furieux par les coups...

Et puis, le lendemain matin, au moment de partir à cheval pour trouver le vieux Ned, le druide décide de marcher à coté de son cheval et convainc assez rapidement Carpac d'en faire autant...malgré les exhortations des 3 autres aventuriers de les suivre à cheval, le groupe se trouva séparé...

Je passe sur l'épisode du combat à 3 des "cavaliers" contre une escouade de gobelins qui menaçait le vieux Ned et qui aurait pu mal finir avec juste un nain et deux mages...Sans parler de la charge montée du nain qui essaya de jouer au polo avec la tête des gobelins et qui finit par terre à la merci des gobelins...

Non, le plus drôle c'est nos deux aventuriers
Carpac le mage et Rui Kani le druide, qui continuent tranquillement leur périple à pied et qui, le soir venu, n'ont toujours pas rejoints le reste du groupe (parti au galop depuis le matin).

Ils décident donc de s'enfoncer dans les bois et d'y bivouaquer et là, d'un commun accord, ils se souhaitent "bonne nuit" et s'endorment tranquillement sans prévoir de tour de garde ni même de dispositif d'alerte...

Et comme la chance n'était décidément pas avec eux, ils tombent sur 5 scarabées de feu en maraude qui les attaquent durant leur sommeil, les tuent sans coup férir et les dévorent tranquillement pour leur collation de minuit...

Quand le lendemain le reste du groupe conduit par le vieux Ned retrouve leur trace, ils ne peuvent que ramasser leurs cadavres et les enterrer sur place...

Petit rappel de quelques fondamentaux de l'aventurier :

- Rester groupés en milieux hostile
- toujours organiser des tours de garde
- ne jamais faire trop confiance à son étoile ou à l'intervention des Immortels...

Ainsi finirent deux aventuriers expérimentés que l'on croyait indestructibles ou promis à un destin radieux...Bêtement tués pendant leur sommeil par des scarabées de feu...

_________________
Comment ça, je ne joue que des nains qui passent leur temps à cogner ? C'est pas vrai ! J'aime bien les barbares aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glacas
Tavernier
avatar

Messages : 671
Date d'inscription : 19/06/2011
Age : 54
Localisation : Valence et Lans en Vercors

MessageSujet: Re: L'équipe 2 de D&D Basic   Dim 19 Oct 2014 - 11:02

Hier soir, après plus de 8 mois d'interruption dus aux problèmes de santé du MJ, l'équipe de vaillants aventuriers a repris la quête du B10, "Terreur dans les ténèbres".

Évidemment, après tout ce temps, il leur a fallu se pencher sur leur perso pour se rafraichir un peu la mémoire :



Mais tout le monde s'est vite remis au diapason de l'ambiance détendue et déconnante  qui prévaut habituellement dans l'équipe :




Et même David, le nouvel arrivant dans l'équipe, s'est vite mis au diapason...




Cette bonne ambiance s'est prolongée autour d'un pique nique partagé où nous pûmes déguster un bon foie gras (merci Christophe !), une salade de riz, des fougasses et un gâteau "fait maison" amené par David (un grand merci à Patricia...).



Et la parte de JDR me direz vous ? Et bien, ce fut une partie de reprise...

Mais je laisse le soin aux joueurs de raconter....

_________________
Comment ça, je ne joue que des nains qui passent leur temps à cogner ? C'est pas vrai ! J'aime bien les barbares aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glacas
Tavernier
avatar

Messages : 671
Date d'inscription : 19/06/2011
Age : 54
Localisation : Valence et Lans en Vercors

MessageSujet: Re: L'équipe 2 de D&D Basic   Mer 24 Déc 2014 - 0:33

Hier, l'équipe des vaillants aventuriers a reprit sa recherche des tanières de gobelins de la forêt de Dymrak, afin de retrouver Stephen.

Enfin, ce n'était plus tout à fait la même équipe car le dernier combat contre la tribu des Epées rouges ayant laissé nombre de blessés sur le carreau, il a fallu faire appel aux réservistes voire à de nouveaux conscrits...



En effet, seul Claymorh le Forestier (PO) et Gormok le nain (Vincent) étaient d'attaque pour repartir de suite, à la recherche des autres tribus de Gobelins.

Vladov le mage (Peupeu) avait suffisamment récupéré de l'attaque de Sukiskyn et était prêt à les accompagner. Mais, 3 aventuriers, même vaillants, c'est un peu juste pour s'attaquer à une tribu de gobelins...

Heureusement, ils reçurent opportunément le renfort de Gustav Herman, un guerrier humain (Rémi) qui avait déjà combattu avec certains membres du groupe et Grishka, un prêtre de Zirchev (Chuck).

-----------------

Or donc, accompagnés du vieux Ned le trappeur, les voilà donc partis à la recherche de la tanière de la tribu des Vipères ! Grâce à Ned, Ils trouvèrent facilement l'entrée du complexe souterrain où vivaient les gobelins.

Par contre, cette nouvelle équipe n'avait pas tout à fait la même conception de l'approche discrète que précédemment...

Et, évidement, les gobelins avaient eu tranquillement le temps de les entendre venir, de se replier derrière une barricade de rochers et de débris et de les canarder à la dague de lancer...

Mais ils n'avaient pas prévu que Gormok le nain allait charger la tête la première sur la barricade...Il réussit même à enchainer par une escalade parfaite et à tuer son premier gobelin malgré la pluie de dague qui s’abattait sur lui.

Sans parler de la flèche d'un de ses petits camarade maladroit, qui se planta dans son dos...

Vladov le mage compléta l'attaque par une toile d'araignée opportunément lancée sur les gobelins en haut de la barricade tandis que Gustav se chargeait d'y envoyer une torche ce qui calma définitivement les gobelins...

Gormok voulu finir le travail en détruisant la barricade mais elle lui tomba sur le coin du râble, rajoutant à ses blessures....

A ce stade, l'équipe était plutôt à fond et satisfaite d'elle même...



A tel point que le nain et le guerrier décidèrent de taper en rythme sur leur boucliers et d’appeler les gobelins au combat...

Les gobelins ne répondirent pas à la provocation et les attendirent tranquillement dans une pièce dont la disposition les arrangeaient....

En effet, coincés dans un couloir étroit, avec le nain devant, nos vaillants aventuriers reçurent à nouveau une grêle de dagues avant de se retrouver face à des gobelins armés de marteaux de guerre qui les maintenaient bloqués et les frappaient.

Leur chef, leur lançait même des petits pythons des rochers dont la morsure non empoisonnée s'accompagne de dégâts importants dus à la constriction...

Le combat commençait à tourner à l'avantage des gobelins et le nain et le guerrier s'en prenaient plein la gueule alors que les 3 autres, coincés dans le couloir, ne pouvaient guère intervenir...

Et le nain tomba, étranglé par un serpent alors que le guerrier humain, mal en point, faisait face seul...

Encore une fois, ce fut le mage qui débloqua la situation; en effet, quand on a une baguette de froid, ça aide bien...

Un cône de froid plus tard, les gobelins étaient nettement moins fringuants...

Malheureusement, Gustav Herman étaient lui aussi dans le rayon du cône de froid et ne le voyant pas venir, il ne réussit pas à s'en sauvegarder...Et il tomba, définitivement congelé...

Le couloir étant dégagé des boites de conserves ambulantes, le prêtre et le forestier purent intervenir avec leurs arcs et réussirent à éliminer les serpents et le chef des gobelins.



Ils purent alors soigner le nain et tenter, sans succès, de ramener le guerrier. Ils commencèrent également la fouille et trouvèrent un certain nombre de pièces et de gemmes.

Malheureusement, il ne trouvèrent nulle trace de Stephen ni d'aucun autre prisonnier.

Et ils avaient tué tous les gobelins donc impossible d'en savoir plus sur l'endroit ou Stephen aurait pu être conduit....

Ils décidèrent donc de retourner à Sukyskyn après avoir enterré Gustav Herman sur place.

Et comme l'a dit Ned sur le chemin du retour : "Ca n'a pas beaucoup fait avancer l'enquête mais cette tribu de gobelins n'emmerdera plus personne...C'est toujours ça de pris..." !

_________________
Comment ça, je ne joue que des nains qui passent leur temps à cogner ? C'est pas vrai ! J'aime bien les barbares aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gepetto
Convive
avatar

Messages : 222
Date d'inscription : 10/04/2012
Localisation : Tain (ou tout proche)

MessageSujet: Re: L'équipe 2 de D&D Basic   Sam 27 Déc 2014 - 11:27

Pas tout à fait d'accord sur le final, c'est une boite de conserve qui s'est occupé du dernier gob.

Quant à nous autres, nous ne savions pas faire parler les serpents. Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glacas
Tavernier
avatar

Messages : 671
Date d'inscription : 19/06/2011
Age : 54
Localisation : Valence et Lans en Vercors

MessageSujet: Re: L'équipe 2 de D&D Basic   Dim 17 Mai 2015 - 19:41

Profitant du pont de 4 jours, nous avons renoué avec une tradition existant à LHDJ depuis sa création: le week-end JDR à Lans en Vercors....

L'idée c'était d'avancer quelque peu dans la campagne du module D&D Basic B10 "Terreur dans les ténèbres" commencée depuis déjà plus d'un an et demi.




Mais comme la météo s'annonçait belle uniquement le jeudi et promettait d'être moche dans les jours suivants, nous avons tout d'abord profité de la terrasse et du jardin pour lézarder et récupérer un peu (n'est ce pas Vincent ?):



Voire piquer un petit somme en attendant le repas....(Ou alors c'est du au fait que Vincent ne tient pas la bière naine....) :




Se faire un petit barbecue de saucisses de gobelins (mais bio quand même....) :



Tout en tapant la discussion avec mes voisines que nous avions invités à se joindre à nous pour partager les saucisses et la quinoa :



La température était quasi estivale pour le Vercors : 27 °,



Et certains commençaient à bien se détendre et à profiter à fond :




Après ce repas, ma foi fort sympatrique, et plutôt que de continuer à nous scratcher dans les transat, pleins de courage et de témérité, nous partîmes pour aller faire une petite rando dans la montagne aux alentours :




L'occasion de retourner faire un tour à la cabane de l'an mil, fort mal en point d'ailleurs :



Et également, sur le chemin du retour, de commencer à discuter des actions des persos :




Nous fîmes bien inspirés de profiter à fond du jeudi après-midi car, dés le lendemain, le temps changea radicalement, la température chuta pour atteindre les 4° :



...et il tomba même un mélange de pluie et de neige durant quasiment toute la journée de vendredi :




Nous décidâmes de ne pas nous laisser abattre et nous attaquâmes la confection du repas du soir, afin de ne pas perdre trop de calories :




Grâce à la mobilisation de tous, nous pûmes ainsi confectionner de bons petits plats durant le week-end :





Et les déguster quasi religieusement ....



Et dans la convivialité :




Il y eu également des intermèdes entre les parties durant lesquelles certains purent découvrir Summoner Wars :



...ou bien lire quelques bonnes BD d'héroïc fantasy :




Et surtout, il y eu des situations de grosse rigolade durant les parties....





Bref, ce fut un week-end très sympa où détente et convivialité étaient au rendez-vous !


Mais le scénario B10 dans tout ça me direz-vous....et bien, malgré trois morts lors de la première soirée, il se passa pleins de choses.....

Mais je laisse le soin aux joueurs de vous raconter un peu....

_________________
Comment ça, je ne joue que des nains qui passent leur temps à cogner ? C'est pas vrai ! J'aime bien les barbares aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
peupeu
Convive
avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 06/08/2011
Age : 26
Localisation : Bdp

MessageSujet: Re: L'équipe 2 de D&D Basic   Ven 22 Mai 2015 - 19:54

Au moins Vladov a connu des dernières heures heureuses !
Gloire à Valerias !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glacas
Tavernier
avatar

Messages : 671
Date d'inscription : 19/06/2011
Age : 54
Localisation : Valence et Lans en Vercors

MessageSujet: Re: L'équipe 2 de D&D Basic   Ven 22 Mai 2015 - 20:28

peupeu a écrit:
Au moins Vladov a connu des dernières heures heureuses !

Il faut dire que sa nuit d'amour avec la prêtresse de Valérias a été torride !

Au point de devoir lancer un sort de silence sur le couple afin que leurs compagnons puissent dormir....

ftp.glacas.fr/www/Transit/Photos/IMG_7583A%20(Small).JPG" border="0" alt="" />

_________________
Comment ça, je ne joue que des nains qui passent leur temps à cogner ? C'est pas vrai ! J'aime bien les barbares aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'équipe 2 de D&D Basic   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'équipe 2 de D&D Basic
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» [Mtgo] Momir Basic Format
» Stratégie contre une équipe supérieur
» scellé par équipe
» Stargate équipe SG1 et autres protagonistes
» Triathlon CLM par équipe à Compiègne le 20 mai

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Chronique des aventuriers :: Les terres d'aventure-
Sauter vers: